Diversification alimentaire de bébé : les plats en fonction de l'âge

Maureen Delorme

Publié le .
Mis à jour le .
Imprimer l'article

Difficile de varier les plats pour bébé. La diversification alimentaire commence vers l'âge de 4 mois. Le lait n'est alors plus le seul aliment donné à l'enfant. Elle est renforcée plus tard par l'introduction des solides. Suivez ces quelques conseils pour que bébé goûte à tout.


© Oksana Kuzmina - Fotolia.com

A partir de 4 mois, les pédiatres conseillent l’introduction progressive d’aliments autres que le lait lors des repas donnés à bébé. L'enfant commence à développer son sens du goût. C'est le moment d'instaurer une alimentation saine et équilibrée.

De 4 à 8 mois

L’enfant se nourrit principalement de lait mais il découvre de nouveaux aliments au fil des jours de façon à varier les repas. C’est l’occasion de cuisiner ou de lui faire goûter les petits pots pour bébé. Pour respecter le système digestif et contribuer au développement du goût, il est conseillé d’introduire un seul aliment à la fois aux préparations.

Le lait
A l’âge de 4 mois, un enfant continue à boire 500 ml de lait par jour. Le bébé continue d’être allaité ou prend des biberons de lait infantile 2e âge. Riche en minéraux et vitamines, il est à la fois nourrissant et hydratant. L’enfant ne boit donc pas encore d’eau.

Les légumes
Vous pouvez commencer à introduire des légumes dès le 5e mois lors des repas du midi (haricots verts, épinards, courgettes sans pépin ni peau, blanc de poireaux, carottes…). Cuisinés en soupe ou en purée épaisses, ils peuvent être versés dans le biberon ou donnés à la cuillère. Vous pouvez y ajouter une noisette de beurre ou une cuillère à café d’huile (tournesol, olive, colza).

La viande
A cet âge, la viande et le poisson intègrent aussi l’alimentation de l’enfant. Il est recommandé de les mixer pour les mélanger à une purée de légumes. Dès le 7e mois, vous pouvez également ajouter ¼ d’œuf cuit dur. Ces aliments apportent des protéines qui favorisent le développement de bébé.

Les fruits
C’est aussi l’âge idéal pour découvrir les fruits (15 jours après l’introduction des légumes). Privilégiez la poire, la pomme, la pêche, la banane ou les abricots. Choisissez-les bien mûrs pour les faire cuire et les mixer. Puis, préparez-les en compote, sans y ajouter de sucre.  Au fil du temps, l’enfant pourra manger des fruits écrasés.

Les féculents
La pomme de terre est l’aliment idéal pour donner une texture plus épaisse aux préparations. Vous pouvez également introduire des céréales pour bébé. Les préparations de bouillies sont riches en glucides et en amidon.

De 9 à 12 mois

Si bébé a déjà quelques dents et se montre capable de tenir sa cuillère pour essayer de manger seul, le biberon de lait fait toujours partie du quotidien.

Le lait et les produits laitiers
Bébé a encore besoin de 500 ml de lait 2e âge. Les prises sont étalées sur la journée. Des produits laitiers spécialement conçus pour les tout-petits peuvent être ajoutés à l’alimentation (yaourts, fromages blancs entiers…).  Riches en fer, vitamines et acides gras essentiels, ils contribuent aussi à un apport en lait quotidien. A noter, l’enfant peut commenecer à goûter au fromage, mais en petite quantité.

Les aliments solides
Les fruits et les légumes font partie de l’alimentation quotidienne. Ils sont donnés en purée, en compote, en petits morceaux ou en petits pots.
La viande ou le poisson mixés sont ajoutés aux plats en portion de 20g (4 cuillères à café). Ils peuvent être remplacés par un demi-œuf dur.
Parmi les féculents, les pommes de terre et les céréales pour bébé restent de mise. Vous pouvez ajouter des petites pâtes, du vermicelle et du tapioca. Avec ses premières dents, l’enfant commence, en effet, à manger des petits morceaux.

A partir d’un an

Le goût de bébé est bien développé. Il commence à faire sa sélection parmi les aliments et manifester ses envies. C’est le moment de conserver de bonnes habitudes alimentaires.

Le lait
Les 500 ml de lait font partie du quotidien de l’enfant jusqu’à l’âge de 3 ans. Le lait 2e âge est cependant remplacé par un lait de croissance. Il peut être remplacé en partie par des produits laitiers comme les yaourts et fromages blancs. Le fromage peut être donné en petits morceaux.

Les aliments solides
Bébé peut désormais manger toutes les variétés de fruits et de légumes, y compris lorsqu’ils sont crus. Dès l’âge de 15 mois, l’enfant peut découvrir les légumes secs sous forme de purée (lentilles, haricots blancs, pois cassés).
La viande, le poisson et les œufs passent à 30g par jour (soit 6 cuillères à café). Les produits céréaliers sont idéals à chaque repas.

L’eau
Les aliments solides contiennent moins d’eau que le lait. Pour y remédier, Il est nécessaire de donner à bébé de l’eau de source ou faiblement minéralisée. Donnez-lui 500 ml d’eau par jour en biberon ou dans un verre.

A noter : pour garantirr à l'enfant une alimentation saine et équilibrée, évitez la nourriture sucrée (miel, chocolat...) et salée.

0 commentaires

Le Mag

Grossesse : bien choisir sa maternité 29/01/2015

Vous êtes enceinte et vous allez bientôt choisir votre maternité ? Quelles sont les critères à prendre en compte pour sélectionner le bon établissement...Lire



Les news